• UNCFS

Le coronavirus donne raison à Richard Dine, Président de l’UNCFS – la fédération Française de Futsal




"Cela ne sert à rien à se référer à la FFF et à la FIFA. Le modèle économique du football a déjà vu disparaitre plus de quatre mille clubs en France ces dernières années et ce n’est pas fini . D’évidence, si on réfléchit, le modèle FIFA n’est absolument pas adapté au Futsal amateur voire semi -professionnel si on le veut le rendre durable. Si l’on ne veut pas qu’il ne reste qu’une quarantaine de clubs professionnels sous la marque de ceux du football, il faut innover pour réduire la vulnérabilité des clubs, permettre aux plus petits de grandir durablement dans tous les catégories, de former sur un temps long techniquement et moralement afin d’offrir de grands spectacles attractif pour un public de qualité. Car l’avenir du futsal réside dans la beauté et l’intensité du spectacle produit pour les télévision mais surtout pour les spectateurs qui vivent le match à quelques mètres des joueurs . Il faut une organisation qui permet vraiment de faire émerger rapidement les joueurs d’excellence nationaux pour constituer également une équipe de France » tel fut le cadre fixé par Richard Dine au groupe de travail pour rénover l’Union Nationale des clubs de Futsal devenue l’Union Nationale des Conventions de Futsal."

Le modèle d’organisation sportive de l’UNCFS fait école


"L’UNCFS s’est structurée en organisations démocratiques et participatives gérant des compétitions de proximité dont les vainqueurs accès au terme de la même saison au championnat national à un seul tour qualifiant pour les compétitions européennes.
Une organisation sportive que vient d’adopter la Fédération française de handball : La FFHB organisera des poules élaborées sur une base géographique, favorisant la proximité pour limiter au maximum les déplacements. Affrontements, aller et retour dans chaque poule pour en arriver à un championnat classique (pas d’aller-retour) et la possibilité de conclure la saison par un play-off et play-down. Exactement l’organisation sportive proposée par l’UNCFS.
Chacun comprendra déjà que l’intérêt est financier pour tous et d’émergence sportive immédiate pour les meilleurs clubs et joueurs."

Un sport du 21 eme siècle


"Les sports sur petite surface sont une des grands avenirs du sport. Ce dernier ne pourra échapper à l’une des nombreuses problématiques de ce siècle, le foncier urbain. L’exemple Monégasque est intéressant. Situé à côté du stade et bénéficiant de son parking, un gymnase composé de deux terrains, d’une tribune, d’un club ViP et d’un restaurant avec terrasse est intégré dans un immeuble."

© 2016 FC LICES. PAR SSSYYX.COM